Vampire Diaries
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Première leçon de pêche... ou de premier baiser? | Ivy

Aller en bas 
AuteurMessage
Stefan Salvatore
Modo Hyper Méga Génial(e)
avatar

◆ Messages : 55
Date d'inscription : 21/09/2012
◆ Age : 27
Localisation : Hors de Mystic Falls pour l'instant

MessageSujet: Première leçon de pêche... ou de premier baiser? | Ivy   Mer 26 Déc - 15:52

J’ouvrais les yeux, me réveillant doucement. Pour une fois depuis plusieurs jours j’avais passé une bonne nuit. D’habitude j’avais beaucoup de mal depuis mon retour à Mystic Falls, à cause d’Elena et Damon… depuis qu’elle l’avait choisi je m’étais toujours senti très mal, allant me réfugier le plus souvent chez Caroline qu’à la pension, ou je déambulais souvent dans les couloirs ou dans ma chambre afin de boire un verre d’alcool pour me rendre ivre, chose assez difficile pour un vampire. Mais tout ce que je voulais c’était oublié que j’avais mal… et comme personne ne me laissait partir, il fallait bien que je trouve un autre stratagème de toute façon. Et j’avais réussi à trouver en fin de compte. Elle s’appelait Ivy, c’était une femme tout ce qu’il y a de plus ordinaire, je l’avais rencontré à Chicago mais elle ne se rappelait pas de moi, après tout, heureusement, je l’avais hypnotisé pour qu’elle oublie la scène dont elle avait été témoin. Je lui avais offert une seconde chance et voilà maintenant qu’elle était à Mystic Falls, je devais avouer qu’elle ne m’avait pas laissé indifférente, nous avions dansé, parlé, nous nous étions confié l’un à l’autre avant que je ne la raccompagne chez elle. J’étais rentré plus serein que d’habitude, je m’étais même montré joyeux, à l’étonnement de mon frère et d’Elena qui avait eu l’habitude de me voir très grognon. En tout cas j’étais heureux et ca faisait quelques jours que c’était comme ça, je passais la plupart de mon temps avec Ivy. On devait même se revoir aujourd’hui au lac, j’allais lui apprendre la pêche, c’était une grande première pour elle et comme j’avais déjà pêché dans ma vie, j’allais lui apprendre. Je me levais donc, allais prendre ma douche à toute vitesse, m’habillant tout en choisissant des vêtements qui était normal mais me mettrait en valeur, après tout je voulais lui plaire, sentir son regard sur moi m’importait beaucoup.

Une fois prêt je finis par descendre en bas, tombant nez à nez avec Elena qui était encore en chemise et sous vêtement. Elle avait l’air gêné de se retrouver en tenue de ce genre devant moi, je la rassurais avant de lui faire un bisou sur la joue, lui disant que j’allais dehors et qu’on ne me verrait pas de la journée, qu’elle ne s’inquiète pas et en cas de problème on pouvait toujours m’appeler. Je sortais donc avant d’aller chercher Ivy en voiture, elle ne tarda pas à descendre une fois qu’elle eut remarqué ma voiture devant sa maison. Une fois dans ma voiture, je la regardais dans les yeux, un sourire aux lèvres.

« Bonjour la future pro de la pêche. J’ai tout le matériel dans la voiture, on a de quoi faire pour un bon moment. J’espère que tu te sens prête. »

Oui pêcher était un art, et il fallait savoir s’y prendre. Nous parlions de tout un tas de chose en route avant que nous arrivions en lac, là je m’arrêtais pas loin avec la voiture, sortant de là avant d’aller à l’arrière pour ouvrir le coffre, regardant Ivy dans les yeux, un sourire aux lèvres. Je finis par prendre la canne à pêche que je lui tendis. Comme ça je pris juste la boite avec tout ce dont j’avais besoin dedans, fermant ensuite le coffre.

« Quand tu sais comment on manie une canne à pêche, tu vas voir que tout va te paraitre plus simple. »

Une fois arrivé près du lac je m’asseyais sur un rocher, enlevant mes chaussures et mes chaussettes, elle fit de même et nous finissions les pieds dans l’eau après avoir remonté les pantalons pour ne pas être mouillé.

« Tu veux que je te montre d’abord ou tu as envie d’essayer toute seule déjà ? »

En cas de besoin j’étais là, mais j’aimerais bien être derrière elle, tout près d’elle, pour sentir son odeur enivrant, sentir sa présence encore plus et j’aimerais aussi l’embrasser. Sauf que je ne préférais pas faire quoique ce soit, du moins pour l’instant, on se connaissait à peine et il valait mieux qu’on attende, j’avais déjà beaucoup souffert avec Elena, ce n’était pour souffrir encore une fois si Ivy me refusait. Pourtant je sentais cette alchimie entre nous, mais je ne voulais pas me faire de faux espoir pour le moment, autant que je prenne mes précautions.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy E. Williams

avatar

◆ Messages : 26
Date d'inscription : 25/09/2012

MessageSujet: Re: Première leçon de pêche... ou de premier baiser? | Ivy   Mer 2 Jan - 12:11

*Aujourd’hui était un jour spécial. Je dirais même que j’avais attendu ce weekend toute la semaine. Je n’avais cessé d’y penser même quand j’étais à l’école ou quand j’aidais ma mère le mercredi à son travail. Elle a même dû me reprendre deux fois tant je ressemblais à une tête en l’air. D’un air amusé, elle m’avait demandé à qui je pouvais penser comme ça pour être aussi distraite et je n’avais rien dit, j’avais simplement rougis. Ma mère eut un sourire amusé avant de me serrer dans ses bras et de me dire qu’elle savait ce que c’était d’être amoureuse. Elle avait connu la même chose avec mon père mais elle me fit promettre de faire attention. Bien entendu, depuis ma relation bizarre avec mon ancien copain au lycée, je n’avais plus eu de petit-ami. Je ne faisais plus trop confiance aux garçons mais là, avec Stefan, tout était différent, je me sentais en sécurité avec lui comme si rien ne pouvait m’atteindre et c’était le cas… Je n’avais jamais ressenti cette sensation avec un homme et, pour être franche, je ne voulais la ressentir avec personne d’autre. Je crois bien que j’étais amoureuse de lui mais il valait mieux ne rien précipiter. Je n’avais pas envie de faire le mauvais pas et de le voir partir définitivement. Je crois que ça me ferait comme lorsque j’ai perdu mon père… ça me briserait une nouvelle fois*

*Mais nous n’en étions pas là ! Et heureusement d’ailleurs. J’étais dans mon lit, me réveillant doucement grâce à mon sympathique ami le réveil qui avait décidé de sonner quand il ne fallait pas. J’étais dans un rêve bien agréable je dois bien l’avouer. Rien de pervers ou quoi que ce soit d’autre, j’avais juste rêvé que je m’étais endormie dans les bras de Stefan et que je me réveillais à ses côtés… Et le réveil a sonné. Je sais, ça fait petite fille un peu trop romantique mais je ne le faisais pas exprès. Dans le fond, je savais que j’étais une grande romantique mais je n’osais jamais montrer ce côté de moi, de peur de faire fuir les garçons. Peut-être que s’ils fuyaient c’était simplement parce que je n’avais pas encore trouvé le bon, je ne savais pas vraiment mais au fond, pourquoi m’en souciais-je ? Le bon viendrait quand je m’y attendrais le moins pas vrai ? Et je crois qu’il était enfin arrivé*

*J’arrêtais le réveil en grognant légèrement et je me levais à la hâte quand même. Il ne fallait pas que je sois en retard ! Je ne voulais pas perdre une minute avec Stefan aujourd’hui. J’avais attendu cette journée toute la semaine et je comptais bien en profiter. Je filais donc sous la douche et j’en sortis 15 minutes plus tard en sous-vêtements noirs et j’allais choisir mes vêtements. Il faisait un temps superbe aujourd’hui et il semblait faire chaud alors je décidais de mettre un jean assez léger quand même et un débardeur noir. J’aimais porter des choses simples mais cela me mettait quand même en valeur. Je passais devant le miroir et après un léger coup de maquillage, j’attendis mon prince charmant*

*Il arriva devant chez moi une dizaine de minutes plus tard. Eh oui, je le guettais impatiemment. Je sais ce n’est pas bien mais que voulez-vous, j’avais vraiment envie de le revoir. Je pris mon sac et juste un pull des fois que le temps se rafraichirait. Après avoir dit au revoir à ma mère et rassuré 100 fois, je sortis enfin de chez moi et je partis dans la voiture de Stefan côté passager. Je le regardais amusé après lui avoir fait un bisou sur la joue pour le saluer*

- Bonjour Monsieur Mélancolie. Je suis prête et pour ne rien te cacher, j’ai attendu cette journée avec impatience. Quant à devenir une pro de la pêche, je ne sais pas si ça sera possible en un jour mais une chose est sûre… avec toi, je risque de faire d’énormes progrès

*J’avais vraiment hâte de pêcher avec lui. Je ne savais pas du tout comment je devais faire mais à dire vrai, c’était aussi une excuse pour passer du temps avec lui. Le moindre moment en sa compagnie était déjà bien et depuis notre rencontre au Grill la dernière fois, j’avais envie de le revoir, de le connaître un peu mieux et forcément, de passer du temps avec lui. Je ne voulais que ça, je n’étais pas très exigeante n’est-ce pas ? La route fut assez rapide, forcément, nous avons beaucoup parlé alors la route parait moins longue. Je le suivis quand il descendit de voiture et je pris la canne qu’il me tendait. Hmm, il allait vraiment falloir que j’apprenne le plus lentement possible alors ? D’ailleurs, je regardais aussi comment il était habillé et ça lui allait parfaitement bien. J’eus un sourire*

- Je n’avais pas pu le remarquer dans la voiture mais… Tu es très sexy dans cette tenue. Très bien, alors dans ce cas, monsieur le professeur, que la première leçon commence

*Dis-je d’un air enjoué avant de le suivre près de l’eau, d’enlever mes chaussures et de remonter légèrement le bas de mon pantalon. Ça faisait du bien d’avoir les pieds dans l’eau et être avec Stefan… Rien ne manquait ! Ou alors un petit poisson au bout de la ligne peut-être ? Je le regardais alors qu’il me demandait si je préférais essayer une fois toute seule ou s’il devait me montrer*

- Je crois qu’il vaudrait mieux que tu me montres comment on fait. Avec la chance que j’ai, je risque de planter l’hameçon dans l’arbre derrière nous

*Dis-je d’un air innocent mais avec un sourire sur amusé sur les lèvres. Puis en même temps, ça me permettrait de ressentir sa présence près de moi comme la dernière fois quand nous avions dansé ensemble. J’avais aimé ce moment et je voulais le retrouver. Peut-être que nous y parviendrons aujourd’hui qui sait ? Je l’espérais sincèrement en tout cas. Et peut-être plus si affinités*

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefan Salvatore
Modo Hyper Méga Génial(e)
avatar

◆ Messages : 55
Date d'inscription : 21/09/2012
◆ Age : 27
Localisation : Hors de Mystic Falls pour l'instant

MessageSujet: Re: Première leçon de pêche... ou de premier baiser? | Ivy   Dim 17 Fév - 0:21

Depuis que j’avais rencontré Ivy, que nous avions dansé et parlé ensemble, je devais avouer que ma souffrance en ce qui concernait Elena et Damon s’était apaisée. Je ne pensais qu’à Ivy, à ce que nous allions faire à notre rendez-vous, je lui avais proposé d’aller pêché, j’étais un as de ce petit passe-temps et comme elle n’y connaissait pas grand, j’allais lui apprendre et elle pourrait même le montrer à son petit frère quand il sera un peu plus grand. Mais je savais que mon frère se posait tout un tas de question sur ma bonne humeur de ces derniers jours, il pourrait m’interroger autant de fois qu’il le voudrait, il n’en saura rien, je n’avais pas envie de lui dire pour l’instant, je voulais voir si ça marcherait avant de dire quoique ce soit. Depuis Elena je n’avais plus envie de me précipiter, je voulais prendre mon temps, je ne voulais pas finir avec le cœur brisé, c’était beaucoup trop douloureux, je ne voulais pas recommencer. J’étais donc parti, ne réfléchissant pas une seule seconde si Elena allait s’inquiétait de mon départ, un peu à la va vite, mais j’étais pressé de revoir Ivy. Pour l’instant elle ne connaissait rien du tout de mon passé, de ce que j’étais mais je savais que si elle l’apprenait, elle aurait peur de moi, elle me demanderait de partir et ce serait fini, je voulais mettre toutes mes chances de mon côtés avant de pouvoir lui avouer la vérité sur moi.

Une fois arrivé devant chez elle, j’eus un petit sourire en la voyant sorti, comme si elle m’attendait depuis le début, au moins j’étais content de savoir qu’elle avait l’air motivé par notre sortie, qu’elle ne venait pas à contre cœur. En montant dans la voiture, elle me fit un bisou sur la joue, ce qui me fit sourire, content de voir que même si nous nous connaissions à peine, elle prenait déjà ce genre d’initiative amicale avec moi. En entendant ce qu’elle me disait ensuite, je finis par rire.

« Beaucoup tu verras, je suis plutôt bon professeur à ce qu’il parait, tu apprendras vite à monter en grade avec moi c’est certain, je pourrais peut être même te décerner une récompense à la fin de leçon si tu es d’accord. »

J’eus un sourire confiant, sachant très bien que si elle avait un bon mouvement et qu’elle m’écoutait bien, elle réussirait à la perfection. Nous finîmes enfin par arriver à destination de notre lieu de pêche et je descendis de voiture, allant directement au coffre, lui donnant la canne à pêche et gardant la boite avec le matériel dedans. J’eus un sourire à son compliment.

« Je viens de comprendre comment tu faisais à la boutique de ta mère pour que vos fleurs soient aussi belle, tu les complimentes elles aussi c’est ça ? »

J’eus un sourire amusé, elle ne me l’avait pas dit qu’elle travaillait avec sa mère mais à Mystic Falls tout se savait d’une certaine manière, j’en avais entendu parler et je me disais qu’un jour il faudrait vraiment que je vienne voir ça d’un peu plus prêt, peut être que je pourrais même lui acheter des fleurs et les lui offrir sur place. Je serais même prêt à dévalisé le magasin de sa mère en payant toutes les fleurs pour les donner à Ivy, au moins ca lui ferait plaisir, puis avec tout ce que je lui ai fait subir, le fait que j’ai contrôlé son esprit bien avant qu’elle n’arrive ici, ca serait une belle occasion de me racheter, même si elle ne penserait pas ça de moi. J’enlevais par la suite mes chaussures et chaussettes et partis donc dans l’eau après remonté mon pantalon, suivi d’Ivy qui me suivait. Je lui demandais si elle préférait essayer seul ou que je lui montre comment on faisait. J’eus un sourire, assez content qu’elle me propose la deuxième solution. Heureusement que je m’étais nourrir suffisamment avant de venir, au moins elle ne courrait aucun danger avec moi. C’était la dernière chose que je voulais, lui faire du mal, je ne le supporterais pas du tout, elle était si innocente et si parfaite à mes yeux qu’il en était hors de question, de plus, si ca devait arrivé, autant que nous arrêtions de nous fréquenter. Je me mis à rire doucement avant de me placer derrière elle.

« Très bien. Alors tu prends la canne comme ça, tu balances doucement la ligne en arrière, en faisant attention qu’elle ne s’accroche pas à tes vêtements, et tu lances. Un coup sec, mais non brusque. Mais avant ça, je crois qu’on devrait quand même mettre notre appât au bout de l’hameçon. »

J’aimais me sentir près d’elle, pour ça que même si j’avais parlé d’appât, je ne bougeais pas, voulant profiter d’être à proximité pour sentir sa chaleur contre moi, son cœur battre la chamade alors que je me tenais juste derrière elle, signe que je ne lui étais pas non plus indifférent.

« De toute façon nous avons toute la journée pour t’exercer. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy E. Williams

avatar

◆ Messages : 26
Date d'inscription : 25/09/2012

MessageSujet: Re: Première leçon de pêche... ou de premier baiser? | Ivy   Dim 17 Fév - 11:01

*Croyez-le ou non, la semaine m’a paru durer une éternité. J’avais vraiment envie de revoir Stefan mais quand j’étais en cours les minutes semblaient durer des heures et les heures une éternité. En cours de maths, je n’avais pas vraiment suivi le cours, je m’étais plutôt amusé à griffonner son nom sur une feuille volante avec des petits cœurs à droite à gauche. Je ressemblais à une adolescente de 13 ans qui connaissait son premier flirt. Je devais être minable à voir mais je m’en fichais. J’avais même un sourire idiot sur le visage, mes amies ne me reconnaissaient pas, elles voulaient savoir la raison de mon changement. Je n’avais pas envie de leur dire, je savais quelle était la raison de mon comportement, il avait même un nom « Stefan » mais je voulais le garder pour moi. C’était peut-être excessif comme idée mais je n’avais jamais connu un sentiment comme celui-là. Je crois que j’avais réellement trouvé celui avec qui je voulais passer le reste de ma vie… J’espère ne pas faire trop pathétique quand je dis ça*

*Mon réveil sonne, me tirant d’un délicieux rêve. Je le fusille du regard et je grogne légèrement tout en l’éteignant. De quel droit ose-t-il me réveiller celui-là ?! Surtout quand il sait que je suis dans un rêve très agréable. Vilain réveil. Me rappelant soudainement quel jour nous étions, j’affiche un grand sourire et je me lève à la hâte. Hors de question que je perde ne serait-ce qu’une minute avec Stefan. Argh, voilà que je recommence comme mercredi à la boutique. Je suis tête en l’air, distraite. Ma mère m’a dit qu’on agissait souvent comme ça lorsque nous étions amoureux. Je n’avais jamais ressenti ça auparavant mais si c’était réellement le cas, je n’ai pas envie qu’il s’en aille… jamais. Je me prépare enfin, je passe un jean et un débardeur noir. Il semble faire chaud aujourd’hui alors autant être à l’aise dans ce que je porte mais tout en étant jolie quand même. J’avais envie de plaire à Stefan, je n’étais certes pas aussi sophistiquée que toutes les autres filles mais j’étais jolie quand même. Je n’aime pas les choses exubérantes, j’aime les choses simples et agréables. Les fleurs, les chocolats, les petites attentions au quotidien… enfin des choses qui peuvent paraître futiles quand on y pense mais c’était ça, ce que j’aimais*

*Je sors enfin de ma chambre après m’être maquillé légèrement et je descends au salon. Ma mère me dit que je suis resplendissante, et je sens le rouge me monter aux joues. Elle a ce sourire amusé que j’adore, même si elle doit me mettre mal à l’aise pour l’avoir, et elle me serre dans ses bras. Elle me dit alors de faire attention, d’être prudente mais je lui répondis, amusée, qu’elle n’avait pas à s’inquiéter, je ne risquais rien. Puis depuis mon dernier petit-ami, avait-elle oublié qu’elle m’avait appris à me défendre ? Qui plus est, si je me sens en danger, mon gêne de loup prendra le relai et je serai plus forte… Même si je n’arrive toujours pas à contrôler mon côté animal… Après tout, ça ne fait même pas deux ans que j’ai découvert la vérité. Elle m’embrasse sur le front et j’entends une voiture arriver. Je regarde par la fenêtre et effectivement, Stefan est là. Mon sourire s’agrandit et je sors de la maison après avoir rassurée ma mère une dernière fois*

*Une fois dans la voiture, j’embrasse Stefan sur la joue pour lui dire bonjour. C’est beaucoup plus agréable qu’un simple et banal bonjour non ? Quoi ?! Non, je ne profite pas ! Bon d’accord un peu… juste un tout petit peu. Il me demande si je suis prête pour la pêche et je lui réponds que oui et que j’attendais même cette journée avec impatience. Sa réponse me fit sourire, amusée*

- Pour ce qui est du professeur, je te dirais ça ce soir… Je vais attendre un peu avant de rendre mon verdict. Je suis d’accord pour la petite récompense mais si c’est ça, moi aussi, je te noterais à la fin

*Dis-je le plus innocemment du monde avant de me caler normalement sur le siège. Puis soudain, avec que le silence était dans la voiture depuis à peine quelques secondes, j’eus un petit rire en repensant à la réaction de mon petit frère quand je suis partie tout à l’heure. Stefan me regarde, ne comprenant pas vraiment mon hilarité soudaine et c’est avec un sourire que je lui réponds*

- Ce n’est rien, c’est juste mon petit frère qui m’amuse. Quand je suis partie tout à l’heure pour te rejoindre, il me faisait la tête. Il croit que je ne l’aime plus parce que je passe la journée avec toi alors qu’avant nous passions presque tous nos samedis ensembles. Je l’ai rassuré en lui disant que je l’aimais toujours et que ça ne changerait jamais mais il m’a dit qu’il dirait deux mots à celui qui m’empêche d’être avec lui aujourd’hui… Je crois que mon petit frère veut jouer les frères protecteurs… je trouvais ça adorable… *Me rendant compte qu’une nouvelle fois, je parlais beaucoup trop, je le regarde avec un petit sourire d’excuse* Tu me le dis si je parle trop hein ?

*Puis nous arrivons enfin sur le lieu de la pêche, l’endroit était joli, calme et reposant. Je descends après Stefan et je le rejoins au coffre de sa voiture et il me tend une canne à pêche. Je le regarde prendre tout un attirail. Wow ! Il faut tout ça pour pêcher ? Ben dis donc ! J’espère que j’y arriverais. Je finis par remarquer comment il est habillé… Tee-shirt et jean qui le mette en valeur et une veste grise à capuche. Hmm, je le trouvais vraiment sexy et adorable. Je le regardais, surprise, sous ce qu’il venait de me dire*

- Comment sais-tu que je travaille à la boutique de ma mère ? *Je n’étais pas encore habituée à la ville. Je ne savais pas que, même les choses les plus anodines, se savent toujours* Ah ça, c’est un secret Monsieur Salvatore ! Et je ne dévoile jamais mes secrets même si la personne en face de moi est des plus charmantes

*Dis-je amusée mais je trouvais sa question adorable. C’était joliment dit et si je ne me retenais pas, je serais, encore, en train de sourire bêtement. Nous allons près de l’eau et après avoir retiré chaussures et chaussettes et remonté les bas de nos pantalons, nous allons dans l’eau. L’eau est fraîche mais agréable. Stefan me demande alors si je veux essayer de pêcher seule ou si je préfère qu’il me montre. Hmm, je choisis la deuxième solution parce que me connaissant, je risque de planter l’hameçon dans l’arbre derrière nous tant je peux être maladroite parfois. Il ne se démonte pas et me glisse la canne dans les mains et se met derrière moi. Mon cœur se met à battre plus vite, non pas de peur mais simplement parce qu’il est si proche de moi. J’avais même envie de me retourner et de me caler contre lui pour avoir un câlin mais je me retenais, je n’avais pas envie de paraître si familière en si peu de temps. Il m’explique alors comment je dois faire et je l’écoute attentivement. En fait non, je bois carrément ses paroles. Je sors de mes rêveries quand il me parle d’appât. Hmm, un appât ? Quel appât ?! Je regarde dans la boite et j’y vois une petit boite avec des vers de terre… beurk… c’est ça les appâts. Je croise le regard de Stefan qui me confirme que c’est bien ça et bien décidé à prouver que je sais le faire, je me saisis d’un ver et je le plante au bout de l’hameçon. Pauvre ver quand même*

- C’est fait ! Bon maintenant, il faut que je lance c’est ça ? Sec mais pas brusque… C’est parti alors *Je tente de faire comme il me l’a dit mais la ligne échoue lamentablement à quelques mètres de nous. J’ai un petit rire* Hmm, je crois que pour une première fois, c’est pathétique. Pour ramener la ligne, il faut que je mouline c’est ça ?

*Je n’y connais rien à la pêche mais je sais quand même quelques mots de ce jargon. C’est tout un art en fait de pêcher ! Je comprends mieux pourquoi cela plait tant aux hommes. Je ramène alors la ligne et je recommence. Je me concentre mais cette fois-ci, Stefan guide mon geste et un délicieux frisson me parcourt le corps. Cette fois-ci, la ligne atterrit en plein milieu du Lac. J‘ai un cri de joie, heureuse d’avoir réussie même si Stefan m’a aidé*

- J’ai réussi !! *Puis un petit bruit dans l’eau nous signale que j’ai été un peu trop bruyante, un poisson vient de se faire la malle* Oups… Je crois que j’ai fait un peu trop de bruit

*Stefan a un sourire amusé mais me félicite quand même. Nous restons un petit moment comme ça puis soudain, la ligne plonge signifiant qu’un poisson a mordu à l’hameçon et je rattrape de justesse la ligne. Je la tiens fermement et Stefan m’aide à ramener le poisson vers nous. Une fois devant nous, je me retourne vers lui en brandissant le poisson sous son nez. Il est normal… pour un poisson*

- C’est une belle prise Monsieur Salvatore… N’est-ce pas ?

*Dis-je amusé mais je suis fière de notre prise. Stefan décroche le poisson et le remet à l’eau. J’en suis rassurée parce que je n’aurai pas aimé le tuer. Puis le voir comme ça, si près de l’eau… me tente énormément. Je pose la canne dans l’herbe et je m’approche innocemment de lui et… je le pousse dans l’eau. J’éclate de rire devant son air surpris mais après une seconde, il se joint à mon rire*

- C’est ce qui arrive quand on me tente un peu trop mon cher

*Je lui souris, puis il me regarde de manière bizarre. Ah non, hors de question. Je recule d’un pas*

- Non, n’y penses même pas ! *Je le vois courir vers moi et je mets aussitôt à courir pour me sauver mais il me rattrape en peu de temps et me serre contre lui. J’essaie de m’échapper mais à dire vrai, en ce moment, je suis tellement morte de rire que je n’y prête pas des plus attention* Non lâche-moi Stefan !!

*Je continue de rire, lui aussi et il resserre doucement son étreinte et une fois près de l’eau… Il me jette dedans mais je lui attrape le poignet et l’entraine avec moi dans ma chute. Je sors la tête de l’eau quelques secondes plus tard… en riant*

- Je n’imaginais pas une partie de pêche comme ça… Ça se finit toujours comme ça ou c’est un privilège ?

*Dis-je en m’approchant doucement de Stefan… et l’éclaboussant au passage, petite vengeance pour m’avoir mouillée*

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefan Salvatore
Modo Hyper Méga Génial(e)
avatar

◆ Messages : 55
Date d'inscription : 21/09/2012
◆ Age : 27
Localisation : Hors de Mystic Falls pour l'instant

MessageSujet: Re: Première leçon de pêche... ou de premier baiser? | Ivy   Sam 6 Avr - 21:58

J’avais l’impression de me retrouver au début de ma venue à Mystic Falls, au moment où mon regard s’était posé sur Elena, je me sentais bien en cet instant, beaucoup mieux que l’autre jour, ou je me sentais mal à cause d’Elena et Damon, de leur relation. Je respectais le choix de mon ex mais j’avais du mal à m’y faire… puis j’ai retrouvé Ivy, cette charmante jeune femme que j’avais connu avant, dans la période où j’avais connu Klaus, à ce moment-là, je l’avais laissé partir, je l’avais épargné, pour une raison inconnue, au début j’avais pensé au fait que j’avais de la bonté en moi mais non… j’avais plus d’humanité, je ne ressentais rien, ce qui est donc assez étrange d’avoir fait tout oublier à Ivy et de ne pas l’avoir tuer. D’un certain côté, c’était surement l’une des choses que j’avais faite de bonne quand j’étais parti, je l’avais épargné et maintenant elle était là, c’était elle qui m’aidait, même si elle ne se souvenait de rien par rapport à notre rencontre. J’avais tout écris dans mon journal, j’avais d’ailleurs relu cette partie et même si les tueries que j’avais fait avec Klaus me dégouté, il ne restait pas moi que j’étais content de ne pas avoir tué Ivy. Sans elle je n’aurais jamais ressenti autant depuis la transformation d’Elena. Ca faisait plaisir de voir que je pouvais de nouveau aimé, que je pouvais être prêt à passer la page avec mon ex, grâce à Ivy, sauf qu’évidemment, je ne dirais rien, je ne voulais pas aller trop vite. De plus j’hésitais, c’était une humaine, une fille sans défense, et je ne voulais pas lui faire subir tout ce qu’Elena avait subi, je ne voulais pas revenir au même point que maintenant. Mais pour l’instant tout ce que nous avions prévu de faire, c’était une sortie pour faire un peu de pêche, je ne sais même plus comment c’était venu dans la conversation en fait, mais je lui avais dit que je savais bien pêcher, elle m’avait avoué qu’elle non, et je lui avais donc proposé de lui apprendre. C’est pour ça que je me retrouvais dans cette voiture maintenant, que j’étais venu la chercher, à son bisou sur la joue, je souriais, je lui demande si elle est prête, elle me répondit que oui, tant mieux parce que les conditions sont idéal aujourd’hui pour y aller, il faisait beau. A sa réplique, j’eus un sourire amusé, riant un peu.

« Je n’ai pas besoin de note, du moment que toi tu t’amuses, c’est tout ce qui m’importe. »

Je continuais de rouler et fus surpris de l’entendre rire, je ne comprenais pas, je ne lisais pas dans les pensées, malheureusement et j’osais un regard avant qu’elle me réponde, me disant que son petit frère faisait la tête, croyant que sa sœur ne l’aimait plus parce qu’elle était avec moi. La suite me fit rire, son frère devait être jeune mais il avait un sacré caractère pour vouloir venir me parler. J’étais amusé de la situation, imaginant la situation, lorsqu’elle me disait de lui dire si elle parlait trop, je reportais mon regard sur elle, une fois avoir vérifié que nous étions dans la bonne direction.

« Tu vas sans doute me trouver fou mais j’aime t’écouter parler, sans rire ! Si ton petit frère veut qu’on fasse un planning pour avoir ta garde, je suis prêt à m’arranger à ce qu’il voudra, du moment que je puisse passer un peu de temps avec toi, ça me va très bien. »

Je finis enfin par m’arrêter, après avoir souris. Je sortais donc ce qu’il fallait alors que je parlais de son travail chez sa mère et des fleurs qu’elle devait complimenter. Elle me demandait comment je savais pour son travail, elle n’était pas encore habituer à notre petite ville, ce qui me fit sourire, comment ne pas sourire en sa présence.

« Mystic Falls est une petite ville, tu verras que le peu de chose qui se passe, se sait toujours. » Je fis un air faussement boudeur. « Ce n’est pas juste… » Avant de me mettre à rire.

Je pris ensuite la canne à pêche, la donnant à la jeune femme avant de me placer derrière elle et de l’aider comme je pouvais, lui donnant ma tactique. Entendre son cœur battre la chamade me fait plaisir, je souris doucement, ne m’emballant pas trop vite, nous étions là en ami, si elle voulait plus, elle n’aurait qu’à me le dire, après j’aviserais suivant ce que je ferais, même si la vie que je menais serait dur de lui cacher. Je lui parle ensuite d’appât et elle prit le ver, qu’elle mit à l’hameçon, je voyais bien qu’elle avait pitié pour eux mais la loi de la nature était assez cruelle en fin de compte. Je fis ensuite oui de la tête quand elle me reposa la question, je la vis donc en train de jeter la ligne et je souriais à sa question, elle avait raté son premier essai mais ce n’était pas bien grave.

« Tu n’es pas si débutant que ça en fin de compte. Ton premier essai n’est pas si mal, j’ai vu pire, crois-moi »

Je lui fis un clin d’œil et l’observais faire alors qu’elle recommençait ensuite à lancer la ligne. Je guide son geste, essayant de ne pas la gêner par la même occasion et la ligne atterri enfin en plein dans le lac, en la voyant heureuse, je ne pus m’empêcher de trouver ça drôle et agréable. Trouver une fille qui était aussi joyeuse me rendait ma bonne humeur et je devais avouer que je me sentais bien en cet instant. J’éclatais ensuite de rire.

« Ils reviendront mais en tout cas bravo ! Tu te débrouilles déjà comme un chef, un peu plus de pratique et tu pourrais aussi devenir la reine de la pêche. »

Par la suite un poisson attrape enfin l’appât et tire un peu trop sur la ligne. J’aide, un sourire sur les lèvres, à ramener tout ça vers nous avec Ivy et lorsqu’elle eut enfin le poisson en main, elle se retourna, tel une petite fille assez fière de lui montrer son exploit.

« Très belle, on serait sur d’être bien nourri si on la gardait pour ça. »

Je pris le poisson dans mes mains après l’avoir décroché de l’hameçon et le remis dans la nature, il fila à toute vitesse. Je le regardais partir, pauvre poisson, il devait être soulagé. Tout d’un coup je finis dans l’eau, en me retournant, j’étais surpris, ne comprenant pas ce qui venait de se passer et en la voyant, je compris très vite. Je me mis à rire. Je me relève doucement, passant ma main dans mes cheveux pour retirer l’eau et regardais Ivy d’une façon très… coquine.

« Trop tard… je viens d’y penser. » Je me mis à courir derrière elle et la rattrape vite avant de la prendre dans mes bras, éclatant de rire alors qu’elle se débattait, voulant que je la lâche. « Non, voilà ce qui arrive quand on me cherche ! »

Je riais encore une fois, je la serrais plus contre moi, l’emmenant un peu plus vers l’eau pour la mouiller plus, histoire de me venger un peu, sauf que je n’avais pas prévu que je tomberais de nouveau avec elle. Une fois la tête hors de l’eau, je continuais de rire avec elle, essayant de me calmer, assez essouffler, même pour un vampire, rire et parler en même temps, c’est assez compliqué.

« Je dois t’avouer que c’est la première que ca m’arrive… hey ! » Je l’éclaboussais aussi avant de me rapprocher encore, passant une main doucement sur sa joue avec tendresse. « Tu es ma première élève aussi indiscipliné que je connaisse… »

Je lui souriais avant de déposer mes lèvres sur les siennes, l’embrassant tendrement, passant une main dans ses cheveux alors que nos lèvres dansaient ensemble dans un baisé passionné. Je m’abandonnais complètement en cet instant.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy E. Williams

avatar

◆ Messages : 26
Date d'inscription : 25/09/2012

MessageSujet: Re: Première leçon de pêche... ou de premier baiser? | Ivy   Jeu 18 Avr - 19:14

*Aujourd’hui était un jour spécial. Bon d’accord, c’était Samedi, le weekend, tout le monde, ou tout du moins la plupart des gens, n’avait rien de spécial à faire mais moi, je sentais que j’allais vivre le jour le plus merveilleux de toute mon existence. J’allais passer le weekend avec Stefan et aujourd’hui, il allait m’apprendre à pêcher. Bon d’accord, je ne suis pas du tout faite pour la pêche mais ce n’était qu’une excuse pour pouvoir passer du temps avec lui. J’avais même rêvé de lui cette nuit… Nous passions une journée parfaite, nous pêchions tranquillement, j’étais tout contre lui… Je sentais mon cœur battre à tout rompre comme s’il voulait sortir de ma poitrine puis nos regards se sont croisés, il a approché ses lèvres des miennes et… mon réveil a sonné. J’ouvre un œil et je le fusille du regard. De quel droit ose-t-il me tirer de mon rêve parfait ?! Si je n’en avais pas autant besoin, il y a bien longtemps que je lui aurai appris à voler à ce satané réveil. Je l’éteins d’un coup de main rageur puis je me lève quand même. Même si j’ai envie de commettre un meurtre sur mon réveil, je me lève le sourire aux lèvres, je crois que tout le monde connait la raison et je vais prendre ma douche*

*Je sors de la douche 15 minutes plus tard, en sous-vêtements noirs et je ne sais pas encore ce que je vais mettre. J’ouvre mon armoire et je cherche… Je ne trouve pas grand-chose qui me plaise mais je finis par opter par un jean léger et un débardeur noir. J’aime les choses simples après tout alors autant le rester jusqu’au bout non ? Je me regarde dans le miroir et je suis satisfaite de mon reflet puis après un léger coup de maquillage, je descends au salon et… j’attends. Toutes les cinq minutes, je guette les voitures… Je sais c’est stupide, mais je n’ai pas envie de le rater ; ma mère me surprend, je sursaute et elle rit de ma gêne. Elle se rappelle d’elle à mon âge, elle avait fait la même chose avec mon père… Ils s’étaient aimés réellement, sincèrement puis ils nous avaient eus mon frère et moi. J’étais fière de ma famille même si ma mère était, parfois, un peu trop protectrice mais je suppose que toutes les mères sont ainsi et je me demande si je serai comme ça moi aussi plus tard avec mes propres enfants. Est-ce que je serai aussi patiente que ma mère ? Est-ce que je saurai inculquer les bonnes valeurs à mes enfants ? Ou simplement, serai-je une bonne mère ? Je l’ignorais mais sans doute que l’avenir saura apaiser mes craintes. Je l’espère en tout cas*

*Il arrive quelques minutes plus tard et j’essaie de faire comme si je ne l’avais pas attendu pendant tout ce temps. Quoi ? Je peux être très bonne comédienne quand je veux puis après avoir promis cent fois à ma mère que je ferais attention – Elle est très protectrice, surtout, depuis l’histoire avec mon ancien petit-ami – je prends mon sac et un pull au cas où le temps se gâterait et je sors de la maison rejoindre Stefan dans sa voiture. Je m’installe côté passager et salue Stefan lui faisant un bisou sur la joue après que ce dernier m’ait salué. Il me demande si je suis prête et je lui réponds que oui et comme je suis plutôt franche de nature, je lui avoue que j’ai attendu cette journée avec impatience. Au moins ça le fait sourire à défaut de le faire fuir… c’est déjà ça. Il ajouta ensuite qu’il voulait noter ma performance, pourquoi pas après tout, ça serait amusant. Mais j’y pose une condition, moi aussi je veux le noter. Je le regarde amusé*

- Mais, et si moi je veux te noter ? Il faut bien que je sache si tu es digne des grands professeurs ou non. Et puis, je sais qu’avec toi, je m’amuserais bien… ça a été le cas lors de notre première rencontre

*Dis-je en lui faisant ma petite bouille toute mignonne pour qu’il craque et j’y ajoutais les yeux du chat potté. Non, je ne profite pas du tout de la situation… Disons que, moi aussi, j’ai envie de le noter et s’il le fait alors je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas jouer moi aussi. Nous démarrons et un silence s’installe dans la voiture ; au même moment, j’ai un petit rire. Stefan me regarde sans comprendre et je lui explique la raison de mon hilarité. Mon petit frère veut lui parler parce que je passe ma journée avec Stefan plutôt qu’avec lui… Je trouve ça adorable qu’il veuille me protéger mais je suis l’aînée et j’ai toute confiance en Stefan. Je me tais de nouveau et je m’excuse de monopoliser la parole et je dois avouer que sa réponse me fait sourire*

- Réellement ? Tu es bien le premier à me dire ça. D’habitude, ma mère me dit que je suis un vrai moulin à paroles, une fois lancée, je ne m’arrête pas… et je n’ai pas envie de t’ennuyer. Mais si ça te plait, tant mieux, ça me fait vraiment plaisir *Puis mon rire revient avec la suite de sa phrase* Je vous imagine bien tous les deux dans la cuisine en train de vous disputer les droits de garde. Hmm oui, je vais organiser un rendez-vous rien que pour voir ça ! Je suis certaine que je m’amuserais beaucoup

*Mais qu’il ne s’en fasse pas ; j’aimais mon frère énormément mais j’aime Stefan encore plus et quitte à choisir entre les deux, même sans vouloir tourner le dos à mon cadet, je choisirai Stefan. Je ressentais quelque chose de fort pour lui, quelque chose que je n’avais jamais ressenti avant. J’avais envie de passer du temps avec lui et j’étais certaine que tout se passerait bien. Nous arrivons au lieu prévu, il descend, je le suis et il me donne une canne à pêche. Ce qu’il dit ensuite me surprit. Comment savait-il pour mon travail ? Bien entendu, j’étais nouvelle en ville et je ne connaissais pas encore grand-chose à ça. Je le regarde, amusée*

- Bon eh bien, en sachant ça, j’essaierai de garder mes secrets cachés le plus longtemps possible *Je secoue légèrement la tête, avant de lever les yeux au ciel, amusé* Cet air boudeur ne vous va pas du tout au teint Monsieur Mélancolie

*Et je me joins à son rire. Puis nous sommes près de l’eau, je tiens la canne à pêche et j’écoute attentivement ce qu’il me dit, puis je tente de faire comme il m’a dit, sec mais pas trop brusque. Je tente une première fois après avoir mis le ver de terre sur l’hameçon mais la ligne échoue à quelques mètres de nous à peine. C’est ce qu’on appelle un raté. Je le regarde en souriant quand il me dit que mon premier essai n’est pas si mal*

- Tu trouves ? Je trouve qu’il est raté cet essai moi… Mais tu t’y connais mieux que moi après tout

*Puis il se met derrière moi et il m’aide à lancer une seconde fois. Hmm, je me sens bizarre en sa présence, je me sens bien, apaisée et mon cœur s’emballe comme un fou… Oui j’aime Stefan, je ne peux pas le nier et je ne le voudrais pas de toute manière. La ligne part une seconde fois et là, elle tombe en plein milieu du lac. C’est vraiment plus simple quand Stefan est avec moi… En fait, tout paraît plus simple avec lui. Je crie de joie, heureuse que la ligne ne se soit pas, une fois de plus, plantée à quelques mètres mais je fais un peu trop de bruit vu qu’un « plouf » dans l’eau nous signale que je viens d’effrayer un poisson. Stefan me félicite et je le regarde amusé*

- Avec toi comme professeur, je suis certaine d’être la reine de la pêche très rapidement

*Nous attendons un peu puis, soudain, la ligne coule signe que nous avons une prise. Je fais tourner le moulinet et je ramène la prise vers nous avec l’aide de Stefan. Une fois que je l’ai entre mes mains, je me tourne vers lui et je lui montre, fière de moi*

- Pour toi peut-être mais moi, je serai incapable de manger un animal que j’ai pêché

*Puis il le prend et le remet à l’eau. Je soupire de soulagement pour le poisson, j’aurai franchement été incapable de le tuer, de le préparer ou encore de le manger. J’observe Stefan un instant mais à force de le voir comme ça, si près de l’eau, une idée me vient en tête et en quelques secondes, j’arrive derrière lui et je le pousse dans l’eau. Devant sa tête surprise, je ne peux m’empêcher de rire et il se joint à mon rire. Il finit par se relever et enlève l’eau dans ses cheveux et me regarde de manière bizarre. Je m’enfuie vite fait, comprenant qu’il veut se venger mais je ne fais pas le poids face à lui et il m’attrape sans aucun problème. Je continue de rire mais je lui demande de me lâcher mais il ne veut pas*

- Il ne fallait pas me tenter en restant près de l’eau ! Il ne faut jamais tenter les filles qui sont prêtes à faire des farces de ce genre

*Je tentais toujours de me débattre mais impossible alors plutôt que d’être seule dans l’eau, je lui saisis le poignet et nous finissons tous les deux dans l’eau. Je remonte à la surface et je ris toujours autant. Je le regarde remonter à la surface et je lui souris, amusé*

- Il faut bien une première à tout non ? *Dis-je en l’éclaboussant de nouveau avant qu’il n’en fasse autant. Mon regard croise alors le sien et il dépose sa main sur ma joue. Son simple contact me fait frissonner de plaisir et je souris, simplement* Et j’en suis fière alors… Je n’ai jamais été très sage lors de mes cours

*Déclarais-je avant de sentir ses lèvres sur les miennes. Je passe mes bras autour de sa nuque et je prolonge son baiser de la même manière, avec passion. Je l’attends depuis un petit moment ce baiser et je suis ravie d’avoir attendu. Ce moment est vraiment parfait. Nos lèvres se détachent l’une de l’autre après quelques instants et je le regarde en souriant avant de me caler doucement dans ses bras*

- Je ne me suis jamais autant sentie bien avec quelqu’un que depuis que je t’ai rencontré Stefan

*Déclarais-je avec tendresse*

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefan Salvatore
Modo Hyper Méga Génial(e)
avatar

◆ Messages : 55
Date d'inscription : 21/09/2012
◆ Age : 27
Localisation : Hors de Mystic Falls pour l'instant

MessageSujet: Re: Première leçon de pêche... ou de premier baiser? | Ivy   Dim 27 Oct - 16:32

Aussi surprenant que ca paraissant, oui j’avais un rendez-vous avec quelqu’un, oui je pensais pouvoir tourner la page Elena Gilbert pour en ouvrir sur Ivy Williams. Cette fille était vraiment intéressante et je pensais pouvoir m’entendre avec elle, d’ailleurs la première fois le courant était plutôt bien passé entre nous donc ça allait plutôt bien se passer. Enfin, du moins presque, je lui cachais encore ma nature vampirique, je ne voulais pas le lui avouer, je ne voulais surtout pas qu’elle se souvienne de notre première rencontre sinon elle allait s’enfuir en courant, ne plus jamais me reparler… et ce n’était pas ce que je voulais. Dès le début j’avais ressenti comme une sorte de… je ne sais pas en fait, mais il y avait un petit quelque chose chez Ivy qui la rendait unique, c’est pour ça que je l’avais laissé vivre, heureusement d’ailleurs, je me rendais compte maintenant à quel point elle était charmante, très bavarde mais ça, j’aimais bien.  Je sentais que je jouais avec le feu mais je ne pouvais pas m’en empêcher, elle était sublime et avait un sourire des plus magnifique, comment pouvait on résister à son charme et… son parfum, elle avait un parfum délicieux, je pourrais la retrouver rien qu’avec ça si un jour je la perdais. J’étais donc parti la cherché chez elle, je savais qu’elle avait du observer mon arrivé parce qu’elle sortit seulement quelques secondes après que je me sois arrêté. Après lui avoir dit bonjour nous partons donc en direction du lac, j’avais pensé à prendre tout mon arsenal de pêche, bien décidé à lui apprendre comment on se servait de tout ça. Heureusement que Damon ne savait pas ce que je faisais actuellement sino j’étais sur et certain qu’il se serait assez amusé, me disant qu’il y avait d’autre manière de draguer une femme, sauf qu’évidemment ce n’était pas mon attention, tout ce dont j’avais envie en cet instant, c’était juste passé du temps avec elle. Avant de démarrer, je lui avoue que je voulais la noter, elle avait l’air d’être d’accord à une condition, j’attendais donc ce que ca pouvait être et me mis à sourire, elle voulait aussi me noter. Au moins elle allait s’amuser, ce qui me rassurait. Mais en voyait sa tête, je ne pus m’empêcher d’être encore plus souriant, la trouvant vraiment adorable.

« D’accord ! Arrête avec ta tête, je vais finir par t’offrir la lune si ca continue tellement tu es adorable ! » Je riais. « Je risque d’avoir une très bonne note si tu es sur de t’amuser déjà. »

Et nous voici donc en route, je reste concentrer sur la route, me demandant bien ce que j’allais pouvoir continuer de lui dire. Tout d’un coup, Ivy rit et je tourne la tête vers elle, histoire de savoir la cause de son hilarité, lorsqu’elle m’explique que son petit frère voulait me parler parce que j’avais pris sa sœur aujourd’hui, je me mis à rire. Il était déjà bien courageux à son âge pour vouloir parler avec un homme qu’il ne connaissait pas, j’appréciais, je le trouvais drôle avant même de l’avoir rencontré. Ivy finit ensuite par être un peu gêné de parler autant et je lui réponds que moi j’adorais, de plus j’étais prêt à me plier aux exigences de son petit frère s’il le fallait. A sa remarque sur sa mère, je ne pus m’empêcher de rire.

« Au contraire, tu ne m’ennuis pas, je te trouve même amusante tu sais. De plus, je pense que la meilleure façon de connaitre quelqu’un, c’est de l’écouter, et j’ai déjà appris beaucoup de chose sur toi en si peu de temps, ca me plait beaucoup. » Je ris de nouveau quand on parla de son frère. « Je pense que ton frère ferait qu’une bouchée de moi, j’aurais beaucoup trop peur de lui. »

Evidemment je plaisantais, j’étais plus grand, plus âgé et en plus de ça j’étais un vampire, alors un petit garçon de son âge, c’est plutôt moi qui en ferait un diner mais ça, elle ne devait pas le savoir, et je ne ferais aucun mal à son frère, que ce soit à lui ou à elle. Son sang m’avait attiré la première fois que je l’avais vu au grill mais je n’avais pas mangé et nous avions dansé un slow ce qui m’avait très attiré. Heureusement que j’avais appris à me contenir sinon je l’aurais sans doute vidé devant tout le monde… à grand regret. Nous arrivons enfin à destination et je descends après lui avoir donné la canne à pêche, je lui parle de son travail avec sa mère. Elle n’a pas l’habitude des petites villes alors sa réaction m’amuse quand elle parut étonné.

« Je t’aiderais à les garder si tu veux. »

Je lui fis un clin d’œil, je fis ensuite un faux air boudeur avant de me mettre à rire avec elle. Je lui explique ensuite comment s’y prendre avec la canne à pêche, je me mets même derrière elle pour tout lui dire. Elle essaye donc, fait une première tentative, qu’elle rate, ce n’est pas étonnant mais un bon début. J’eus un sourire quand elle se dénigra, les femmes, toutes les même.

« J’ai vu bien pire, enfin, j’ai fait bien pire… la première fois j’ai accroché l’hameçon au pantalon de mon frère, on a eu du mal à le lui enlever et il était déchiré du coup. »

A ce souvenir je riais, à l’époque nous étions humains, et j’étais encore qu’un enfant, nous en avions bien ri, si tout ça c’était passé après notre transformation, je doute qu’il aurait ri si je l’avais accroché de cette manière, nous avions tellement changé. Il restait mon frère, nous étions toujours aussi soudés et nous ferions tout l’un pour l’autre mais… c’était différent avant tout ceci. J’aide ensuite Ivy a lancer une seconde, restant à proximité, aimant ça, je me retiens de la serrer contre moi tellement j’entends les battements de son cœur en cet instant. Je parviens à me maitriser et la fit lancer la ligne, là c’était parfait, elle se mit à hurler de joie ce qui fit peur au poisson. Je regardais ensuite Ivy.

« Ca confirme bien mon idée de tout à l’heure, tous les deux allons avoir une très bonne note à la fin de ce cour mademoiselle Williams. »

Je la laisse ensuite faire revenir la prise qu’elle venait d’avoir, avant de l’aider, le poisson avait beaucoup de force dis donc. Elle finit par me montrer son trophée et je finis par le prendre pour le remettre à l’eau, le regardant partir comme un fou.

« C’est que tu as un cœur, c’est très rare chez les hommes de ressentir ce genre de chose. »

Je lui fis un sourire, assez fier de pouvoir parler avec elle, je me sentais bien, j’avais l’impression que je pouvais lui dire réellement ce que je pensais. Alors que je tentais de voir si je trouvais d’autres poissons, je ne sentis pas qu’Ivy s’approchait de moi pour me pousser. Je finis à l’eau, entièrement trempé. J’étais tellement surpris que je ne réagis pas de suite sur le moment et la regarde rire avant de faire de même, sauf que je n’avais pas dit mon dernier mot, elle allait voir, un sourire s’afficha sur mes lèvres et je courais derrière elle, Ivy s’enfuyait. Je finis par la rattraper, la prendre dans mes bras pour la mouiller. Je riais alors qu’elle me disait que j’aurais pas du la tenter.

« Malheureusement pour toi, la tentation de te mouiller à mon tour est beaucoup trop forte. »

Elle se débattait, j’allais la lâcher dans l’eau mais elle m’entraina avec elle, je tombais donc, sortant ma tête de l’eau par la suite, regardant Ivy, un sourire radieux sur le visage, j’étais vraiment en train de m’amuser avec elle et je n’avais pas envie que ca se finisse, jamais. J’avais déjà ressenti ce genre de chose auparavant envers Elena mais là je sais pas c’était… différent, plus, fusionnel. J’avais l’impression que l’on se comprenait tous les deux.  Je souriais à sa question puis m’amusait à l’éclabousser avant de m’approcher, de passer ma main sur sa joue et de lui avouer qu’elle était indisciplinée.

« Tu mérites surement qu’on te remette dans le droit le chemin alors… »

C’est là que je l’embrassais, passant une main sur sa nuque, collant mes lèvres aux siennes dans un baiser passionné, je me sentais tellement bien, je ne pensais plus à rien hormis elle, Ivy, la seule et l’unique, celle qui me redonnait gout dans cette vie compliqué, plein de problème pour un vampire comme moi…je mets quand même fin à ce baiser, même si moi je n’éprouve pas le besoin de respirer, je peux pas dire la même chose que pour Ivy. Un sourire se fige sur mes lèvres alors que je la garde dans mes bras, entendant ses paroles.

« Moi non plus, merci d’être venu me parler au grill, je crois que je n’aurais jamais pu te rencontrer. » Je finis par la regarder, déposant un baiser sur son front. « Mais pour l’heure, je crois qu’il est temps de mettre fin à ce cour et de rentrer se changer, je t’emmène chez moi, je ne veux pas que ton petit frère pense que j’ai essayé de te noyer. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première leçon de pêche... ou de premier baiser? | Ivy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première leçon de pêche... ou de premier baiser? | Ivy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Le 26 mai... La première armée permanente française...
» Cours de Sport [première classe arrivée]
» Première nuit dans Dreamland...
» Pas touche, je l'ai vu en première. [Déborah]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Changing Hearts :: En dehors de la ville :: Autres lieux-
Sauter vers: